Son origine

Une légende raconte que cette race fut le résultat, à l'abri des vents du Nord, derrière les hautes falaises de craie blanche, à Duclair, d'ébats réguliers entre de jeunes canes des basses-cours et de vigoureux canards sauvages, en cours de migration.

Parfois surnommé "l’avocat", à cause de sa livrée, le canard de Duclair est à l’origine de la création de la célèbre recette normande du canard au sang.

Ses caractéristiques

La particularité du canard de Duclair tient dans sa bavette blanche, commençant au-dessous de la gorge, à la naissance du cou et s’élargissant en descendant sur la poitrine. Les contours doivent être des plus nets, sans incursion de noir dans le blanc et inversement.

Deux variétés de Duclair existent : la noire, avec de beaux reflets vert scarabée, et la bleue (gris).


C’est une espèce rustique, résistante aux maladies, une fois le stade juvénile passé, mais sensible au stress. Sa croissance est rapide.
Les canes ont une bonne aptitude à la ponte et produisent des œufs de 70 g au moins, de couleur verte. Une cane de Duclair peut pondre plus de 150 œufs par an.

La chair du canard de Duclair est moins grasse que celle de la plupart de ses congénères.

Le poids du canard prêt à cuire est de 2 à 2,5kg. (un canard adulte atteint 3 à 3.5 kg et une cane 2.5 à 3 kg)