samuel thevenet 2...un amoureux du patrimoine normand

« En Normandie, on a plein de bonnes et belles races ! » déclare Samuel Thévenet, agriculteur du Pays de Bray. Son ambition est de créer une vitrine du patrimoine normand. Ses actions concrètes permettent la conservation de plusieurs races normandes importantes.

Samuel Thévenet s’est installé il y a deux ans sur La Bellière (76), en plein Pays de Bray, avec l’accompagnement des Défis Ruraux, sur une exploitation de 4.4ha.

Horticulteur pendant dix ans, puis ambulancier et chauffeur de taxi pendant six ans, il a passé ses vacances d’enfants chez ses grands-parents agriculteurs, au milieu des poules et des animaux.

Avec la naissance de son troisième enfant, Samuel a décidé de prendre un congé parental de trois ans. Ce répit lui a permis de prendre du recul sur sa vie. La quarantaine approchant, sa femme Dorothée, l’a poussé à mettre en œuvre un projet dont il parlait depuis plusieurs années : s’installer en agriculture.

Il découvre alors la poulet de Gournay chez un proche : Bruno Lomenède, ancien administrateur des Défis Ruraux, ex président du Club pour la sauvegarde des races avicoles normandes et toujours actif dans cette association.

Le pas est franchi en couple il y a deux ans. Vendue la longère qu’ils avaient réhabilitée, acheté le terrain et le bâtiment sur une surface de 4.4 hectares.

L’aventure a commencé et Samuel est ravi du changement et de toutes les personnes intéressantes que sa nouvelle situation lui fait rencontrer. Il s’est d’ailleurs engagé dans le Bureau du CSRAN, pour prolonger son action. Et déclare « En Normandie, on a plein de bonnes et belles races ! ».

Son cheptel se compose actuellement de 700 à 1 000 poules de Gournay, réparties sur six enclos de 1 500 mètres carrés.
Il a également depuis cette année une centaine de canards de Duclair . La vraie difficulté pour lui reste de trouver des canetons. Mais l’année prochaine, en lien avec un éleveur amateur qui a une couveuse, il va pouvoir développer cette activité.
Mais ce n’est pas tout… Samuel a également des lapins blancs de Hautot, des oies normandes, et presque toutes les volailles normandes (poule de Pavilly, poule Crèvecœur, poule Le merlerault…). Son ambition est de présenter une vraie vitrine du patrimoine normand.

Ses débouchés sont locaux : sur les 300 poussins de Gournay qu’il garde chaque année, les jeunes poulettes sont vendues à partir de sept à huit semaines, vivantes, à des particuliers en recherche de cette bonne pondeuse. La demande est là et dépasse même l’offre ! Les mâles restent sur la ferme jusqu’à l’âge de 18 à 22 semaines, et sont vendus en poulets prêts à cuire.

Vous retrouverez tous les produits de Samuel (œufs, volailles normandes…) chez des restaurateurs, sur sa ferme le samedi matin, sur le marché de Songeons dans l’Oise le dimanche matin, ou encore sur le site https://www.culinaries.fr .

Samuel a un vrai plaisir à partager ses passions et anecdotes, et vous accueillera avec plaisir pour vous faire découvrir son activité.

Contact :
Samuel THEVENET
06 73 26 04 94

Ferme de la Grande Bouverie, 4 chemin de la grande bouverie, 76440 LA BELLIERE.
Ouvert le samedi matin.