herbeNous voilà arrivés pour les signataires de 2015 en 4e année de MAEC !

Quelle que soit l’année durant laquelle vous avez signé, c’est l’occasion de refaire un point sur le cahier des charges MAEC et en particulier sur les critères à respecter étant donné qu’un certain nombre d’agriculteurs se sont fait contrôler. Nous ciblons ici les MAEC «système», étant donné la diversité de MAEC qui existent par ailleurs. Quoi qu’il en soit, il peut être l’occasion de prendre un temps pour jeter un coup d’œil aux différentes mesures que vous avez signées.

 

Petit rappel, donc, sur les échéances en polyculture élevage, dominante élevage :

CRITÈRES

ÉCHÉANCES À RESPECTER

Part minimale de surface en herbe dans la SAU (en fonction de votre MAEC)

A partir de votre troisième année

Part maximale de maïs dans la SFP (en fonction de votre MAEC)

A partir de votre troisième année

Niveau maximal de concentré fourni aux animaux (maximum de 800 kg/UGB bovine)

A partir de votre troisième année

Réduction des IFT

Un IFT maximal à respecter est défini pour chaque année. Dès la deuxième année, l’IFT maximal autorisé diminue (voir votre cahier des charges selon le territoire)

Appui technique à la gestion de l’azote

Doit être réalisé dans les trois premières années de contractualisation

10 UGB minimum, interdiction de retourner les prairies permanentes (hors travaux superficiels), interdiction des régulateurs de croissance

A respecter dès la première année

 

Petit point de vigilance sur l’appui technique à la gestion de l’azote : on oublie parfois qu’il doit être réalisé par votre opérateur MAEC. Il est obligatoire, et l’attestation de réalisation vous sera demandée au contrôle. N’hésitez donc pas à contacter votre opérateur si jamais l’appui n’a pas encore été fait.